La pré-conférence sera meublée par des six (6) formations en lien avec l’évaluation d’impact et l’utilisation des données probantes. Excepté la formation 3 (présentiel et sur invitation), lesdites formations se tiendront exclusivement en ligne et seront organisées autour de quatre (4) grandes thématiques à savoir :

  • Thématique 1: l’institutionnalisation et les systèmes de suivi évaluation dans les pays francophones.

  • Thématique 2: les approches méthodologiques en évaluation d’impact : méthodes établies et méthodes innovantes. 

  • Thématique 3: les méthodes de synthèse de données probantes (Méta évaluation, Revue systématique et Cartographie de données probantes (Evidence and Gap Map)).

  • Thématique 4: la problématique des données et les nouvelles technologies en évaluation d’impact.

La participation aux ateliers de pré conférence ne donne pas lieu à la délivrance d’une attestation ou certificat.

Pour plus d’infirmations, consulter le tableau ci-dessous: 

 

LISTE DES ATELIERS DE PRE CONFERENCE

ATELIERSCOURTE DESCRIPTION DE L'ATELIER & OBJECTIFS D'APPRENTISSAGE
9h – 13h

Atelier 1
(exclusivement en ligne)

Titre : Méthodes de base d’évaluation d’impact : Conditions et modalités de mise en œuvre

Niveau : Débutant/intermédiaire

Langue: Français

Formateur: Aboudou OUATTARA, PhD - Directeur de la Formation et des Innovations Pédagogiques, CESAG - CLEAR FA
Courte description du cours


Les travaux de recherche sur les méthodologies les plus appropriées pour identifier la contribution attribuable spécifiquement à une intervention ont abouti à la mise en place de plusieurs démarches dont la validité dépend des conditions spécifiques de la mise en œuvre de la politique, du programme ou du projet. Une revue de littérature, nous permet d’identifier entre autres la méthode des essais aléatoires contrôlés (RCT), la méthode de la double différence (DD), la méthode de la régression sur les discontinuités (RD), la méthode de l’appariement. Tout évaluateur, responsable suivi évaluation ou coordonnateur de projet programme devrait avoir une idée précise des conditions d’application et de validité de chacune de ces méthodes afin de le prendre en compte dans la conception, la mise en œuvre et le suivi évaluation de l’intervention dont il a la responsabilité. Cet atelier pour débutant vise à initier des personnes débutant dans le domaine de l’évaluation d’impact aux conditions de validité et de mise en œuvre de ces démarches dans une perspective comparative

Objectifs d’apprentissage


• Permettre aux participants de se faire une idée plus précise des conditions d’application et de mise en œuvre des quatre méthodes basiques d’évaluation d’impact et être capable d’identifier selon les conditions de la conduite de l’évaluation d’impact la méthode la plus adaptées.
• Permettre aux gouvernements, aux membres de la société civile, aux organisations en charge de la conduite des actions de développement d’intégrer les contraintes de la mise en œuvre des méthodes d’évaluation d’impact dans la conception et la mise en œuvre des actions de développement.

9h – 13h

Atelier 2
(exclusivement en ligne)

Titre : Evaluation d’impact en Afrique francophone, des fondements vers l’émergence

Langue: Français

Niveau: Débutant/intermédiaire

Formateur: Miché OUEDRAOGO, PhD - M&E specialist, World Bank / CLEAR FA
Courte description du cours


Les programmes sont en général formulés autour d’objectifs visant l’amélioration des conditions de vie. Un des défis majeurs de la conception et de la mise en œuvre de ces programmes est de mesurer leur contribution réelle. L’évaluation d’impact apporte une approche de solution à ce défi. Elle vise à identifier les impacts attribuables au programme, tout en tentant d’éliminer la contribution des facteurs externes grâce à des méthodes statistiques robustes. Cette formation est organisée avec pour objectif de présenter aux évaluateurs émergents et aux personnes curieuses de l’évaluation d’impact les approches quantitatives majeures d’évaluation d’impact, incluant la randomisation (assignation aléatoire), l'appariement (matching), la double différence (difference in difference), l’utilisation des variables instrumentales et la régression sur discontinuité. Pour chacune de ces approches, les concepts associés et leurs spécificités dans la démonstration des effets attribuables aux interventions de développement seront présentés. Par ailleurs, leurs forces et les faiblesses seront également discutées

Objectifs d’apprentissage


Les participants devront être en mesure de
• identifier les enjeux, les contraintes et les critères de validité d’une évaluation d’impact ;
• comprendre la démarche conceptuelle d’une évaluation d’impact d’un projet / programme par la méthode des essais aléatoires contrôlés (RCT), la méthode de la double différence, la méthode des appariements par le score de propension, la méthode des variables instrumentales et la méthode de la régression sur discontinuité ou en ayant recours aux approches qualitatives ;
• connaitre les étapes et les différentes méthodes d’évaluation d’impact ;
• discuter et effectuer un choix de la méthode d’évaluation d’impact qui convient le mieux à un projet ou un programme dépendamment de son contexte



9h – 13h

Atelier 3
(Présentiel – sur invitation uniquement)

Titre : Appui technique à l’élaboration des protocoles d’évaluations d’impact selon différents bailleurs de recherche

Niveau: Débutant/intermédiaire

Langue : Français

Formateur: FID, PEP, CLEAR FA, WACIE/3ie
Courte description du cours


Cet atelier spécial a une orientation technique et opérationnelle. Il va réunir un groupe de chercheurs francophones venus de quelques pays de l’UEMOA, des institutions de financement de la recherche notamment le Fonds pour l’Innovation du Développement (FID), le Partnership for Economic Policy (PEP), et des organisations majeures qui sont impliquées dans la production et l’utilisation des données probantes dans la sous-région notamment le programme WACIE, l’Initiative Internationale pour l’Evaluation d’Impact (3ie), le Centre CLEAR-Afrique Francophone (CLEAR FA), etc.

Objectifs d’apprentissage


A la sortie de l’atelier, il est attendu que :
• les chercheurs aient au moins un protocole de recherche solide à soumettre auprès des institutions de financement de la recherche
14h – 17h30

Atelier 4
(exclusivement en ligne)

Titre : Evaluation d’impact : la recherche de la robustesse dans la démarche

Niveau : Intermédiaire/avancé

Langue: Francais

Formateur: Aboudou OUATTARA, PhD - Directeur de la Formation et des Innovations Pédagogiques, CESAG - CLEAR
Courte description du cours


Les expériences de la mise en œuvre des méthodes de base d’évaluation d’impact (la méthode des essais aléatoires contrôlés (RCT), la méthode de la double différence (DD), la méthode de la régression sur les discontinuités (RD), la méthode de l’appariement) ont établi que chacune est sujette à des biais divers qui peuvent conduire à une sous/sur estimation de la contribution réelle de la politique, du programme ou du projet et à commettre une erreur de la prise de décision sur l’impact avéré ou non de cette intervention. Cette situation conduit souvent les évaluateurs en situation réelle à combiner des méthodes ou à avoir recours à des méthodes plus élaborées. Cet atelier pour évaluateur expérimenté vise à passer en revue les méthodes les plus avancées dans le domaine de l’évaluation d’impact ; notamment la combinaison de méthodes, le recourt aux variables instrumentales ou de nouvelles méthodes d’évaluation d’impact (microsimulation, …).

Objectifs d’apprentissage


• Au terme de la section, les évaluateurs expérimentés s’ouvriront à la perspective du recours à des méthodes avancées pour contrôler les éventuels biais qui pourraient résulter du recours à une des méthodes traditionnelles.
• A l’issue des échanges, il se feront une idée du recul à avoir dans l’utilisation des méthodes traditionnelles et seront convaincu de la nécessité de recourir à des méthodes innovantes dans la mise en œuvre des études d’évaluation d’impact.
• Cet atelier est adressé à des utilisateurs avancés des méthodes d’évaluations d’impact.
14h – 17h30

Atelier 5
(exclusivement en ligne)

Titre : L’évaluation d’impact et l’enjeu des données

Niveau : Débutant/Intermédiaire/avancé

Lange: Français

Formateur: Tatiana GOETGHEBUER, PhD - Directrice du département Impact, ADE
Romain FOURMY, Expert junior en Evaluation d’impact, ADE
Courte description du cours


Le design d’une évaluation d’impact est clé, mais réfléchir aux données à utiliser est tout aussi clé.
Être techniquement bon est important pour évaluer l’impact d’un programme, mais la technique sans l’accès à des données pertinentes ne permet pas de mesurer cet impact. L’accès à des données de qualité est crucial pour évaluer l’impact de programmes ou de politiques. Or il est rare d’avoir accès à des données pertinentes et de qualité. Bien qu’une grande quantité de données soient produites et stockées, elles sont souvent peu adéquates pour évaluer l’impact de façon rigoureuse. L’objectif de cet atelier est triple (i) comprendre les enjeux de la mise en place de systèmes de monitoring pertinents et efficaces pour mesurer l’impact des programmes ou projets de développement, (ii) apprendre à comment mettre en place un mode de collecte de données (quantitatives et qualitatives) pertinentes et de qualité dans le cadre d’une évaluation d’impact (en adéquation avec l’objectif de l’évaluation et le budget), nous y aborderons les outils digitaux et les dashboard, et (iii) identifier des données secondaires publiques disponibles pour combler le manque de données, avec une application concrète d’utilisation de remote sensing data. Ces concepts seront exposés sur base d’exemples concrets dans lesquels la formatrice est ou a été directement impliquées (ex. évaluation d’impact d’un programme d’entreprenariat féminin, d’un projet agricole et de soutien aux plus pauvres, d’une politique d’encouragement de meilleure gouvernance dans le secteur forestier, etc.). Les participants pourront également exposer les défis « data » auxquels ils sont confrontés, et nous pourrons ensemble dégager des pistes de solution.

Objectifs d'apprentissage


Au terme de la session, les participants repartiront avec des pistes concrètes pour la mise en place de système de suivi efficace et pertinent. Ils auront eu un aperçu des techniques originales de collecte et d’utilisation de données.
14h – 17h30

Atelier 6
(exclusivement en ligne)

Titre : Méthodes de synthèse des données probantes et leur utilisation : Zoom sur l’approche cartographique et le Helpdesk du programme WACIE/3ie

Langue: Français

Niveau: Débutant / Intermédiaire

Formateurs:
Deo-Gracias HOUNDOLO, Spécialiste sénior en évaluation d’impact, Coordonnateur régional du programme WACIE, 3ie
Dislène P. Senan SOSSOU, Associée de recherche, 3ie
Courte description du cours


Dans une première partie, l’atelier portera sur les différentes méthodes de synthèse des données probantes, notamment la revue systématique, et la cartographie des données probantes. Il décrira aussi le service d’assistance (Helpdesk) de WACIE, les méthodes rapides de synthèse de données probantes utilisées par le Helpdesk pour répondre aux questions des politiques. La deuxième partie de l’atelier portera sur les différentes questions auxquelles le service d’assistance répond et comment le service d’assistance identifie les questions sur lesquelles les notes de réponse rapide peuvent apporter des éléments de réflexion et éclairer les choix des décideurs. Il s’agira également de présenter les premiers produits du Helpdesk et la stratégie de dissémination du service d’assistance pour promouvoir l’utilisation des données probantes dans la formulation et l’élaboration des politiques publiques.

Objectifs d’apprentissage


Au terme de cette session,
• les chercheurs, étudiants ou membres des institutions académiques connaitront les différentes méthodes de synthèse de données probantes avec leurs utilisations ;
• les décideurs politiques, les membres du gouvernement, les membres de la société civile, les agents travaillant dans les institutions publiques, institutions privées, et les organismes de développement à la fin de cette session connaitront le service d’assistance de WACIE, comment formuler des questions de demande de synthèse de données probantes afin d’éclairer des choix de politique.


14h – 17h30

Atelier 7
(exclusivement en ligne)


Titre : RCTs for policymakers


Langue: Anglais

Niveau: Débutant / Intermédiaire

Formateur: Maria Laura Alzua, PhD Research Director, PEP-PIERI
Courte description du cours


The RCT Impact Evaluation for Policymakers course presents an introduction to randomized controlled trial evaluations specifically designed for policymakers who do not have a research background. The course will cover the entire workflow of an RCT implementation as well as best practices for experimental evaluation. A first, non-technical approach to basic methodological aspects of RCTs will be proposed. The course is designed for policymakers in governments and practitioners in NGOs who are interested in becoming familiar with RCTs and developing their capacity to commission experimental evaluations to inform policy decisions.

Objectifs d’apprentissage


By the end of the session we expect policymakers to understand what is an RCT, what are the benefits of implementing the RCT methodology vs other methodologies for IE, when it makes sense to implement RCTs, what are the main steps and rationale for RCTs, best practices for the commission and use of RCTs.